Massacre de la st barthelemy

MONOLOGUE DE LA SAINT BARTHELEMY

MONOLOGUE DE LA SAINT BARTHELEMY

La barbarie, la guerre et la mort envahissent nos foyers à l'heure des repas, des soirées que l'on passe ou pas en famille. Les médias véhiculent tout cela à titre d'information, surtout pour faire de l'audience car l'audimat, l'audience sont devenus des priorités quotidiennes, bien avant la notion d'information, de culture ou de loisir.

En écrivant ces mots, je me souviens de la prière communément attribuée à Saint François d'Assise et qui est un mode de ce que tout chrétien doit être. Mais je ne pense pas me tromper en vous disant que ces maximes sont surtout de l'ordre de l'humanité et que toutes les personnes qu'elles soient religieuses (religions confondues, chrétiennes, juives, musulmanes, bouddhistes etc etc) ou athées .

En ce jour anniversaire du 24 août 1572, jour de la sanglante Saint Barthélemy qui vit s'entretuer protestants et catholiques, cette prière me semble encore plus d’actualité. Le sang des fils, des filles, des pères, des mères, des frères, des sœurs ont coulé dans les ruisseaux de l’ignominie, de la honte, de la haine, de la bêtise et tout cela au nom du même Dieu vénéré et adoré par les uns et les autres.

Dans mon cœur de mère, de femme et de citoyenne, j’ai envie de hurler : « plus jamais çà » et pourtant l’implosion ou l’explosion entre les communautés religieuses n’a jamais été aussi proche. Il suffit d’allumer son téléviseur ou d’ouvrir son ordinateur pour s’en rendre compte.

Alors juste pour vous informer à mon tour et sans faire de prosélytisme religieux, je vous invite à lire cette prière et à méditer sur son sens car elle touche l’ensemble des humains, elle est universelle, elle est le porte parole de l’humanité dans son sens de fraternité, d’acceptation de l’autre dans ses différences et dans le vivre ensemble malgré des coutumes différentes.

(tous droits réservés Sherry-Yanne 2015) 

PRIERE DE SAINT FRANçOIS

La version originale de cette prière est la suivante :

Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix.

Là où il y a de la haine, que je mette l’amour.

Là où il y a l’offense, que je mette le pardon.

Là où il y a la discorde, que je mette l’union.

Là où il y a l’erreur, que je mette la vérité.

Là où il y a le doute, que je mette la foi.

Là où il y a le désespoir, que je mette l’espérance.

Là où il y a les ténèbres, que je mette votre lumière.

Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.

Ô Maître, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler,

A être compris qu’à comprendre,

A être aimé qu’à aimer,

Car c’est en donnant qu’on reçoit,

C’est en s’oubliant qu’on trouve,

C’est en pardonnant qu’on est pardonné,

C’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie.

RAPPEL HISTORIQUE  (source WIKIPEDIA)

La Prière de saint François est une prière chrétienne pour la paix, communément mais erronément attribuée à François d'Assise. Cette prière apparaît pour la première fois en 1912. C'est un prêtre français, Esther Bouquerel, qui la publie dans le numéro de décembre 1912 de sa revue La Clochette. Elle se présente comme un texte anonyme, intitulé « Belle Prière à faire pendant la Messe », comme l'a montré Christian Renoux dans son livre sur l'histoire de cette prière.

En 1927 elle est pour la première fois associée à Saint François d'Assise par des pacifistes protestants français, et commence à être connue. La diffusion du texte de la prière reste cependant limité avant qu'il n'arrive aux États-Unis en 1927. Pendant la Seconde guerre mondiale, des Américains, dont le cardinal Spellman, archevêque de New York, la diffusent à des millions d'exemplaires. Elle est aujourd'hui une des prières les plus célèbres au monde.

Il existe aujourd'hui près de 100 versions françaises différentes du texte et bien plus encore de versions anglaises. Elle a été mise en musique par plus d'une centaine de compositeurs différents rien qu'aux États-Unis. Elle a été récitée par de nombreuses et éminentes personnalités dont Mère Teresa, le pape Jean-Paul II, la princesse Diana, Margaret Thatcher et Dom Hélder Câmara, et commentée par plusieurs auteurs dont Lanza del Vasto ou Leonardo Boff. Elle est intégrée dans le Programme des Douze Étapes des Alcooliques anonymes.

Article personnel (hormis source) enregistré sous Copyright N°00054250 avant diffusion sur internet

PHOTO INTERNET

Massacre de la st barthelemy

 

 

 

 
OBSCURANTISME RELIGIEUX OBSCURANTISME RELIGIEUX
OBSCURANTISME RELIGIEUX Ce soir, je suis triste de voir le MAL étendre ses ramifications s...
  SI FACEBOOK M'ETAIT CONTE
Facebook est un univers virtuel où les gens vont et viennent, vous quittent et reviennent ou ...
SI FACEBOOK M'ETAIT CONTE

16 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire