SPIRITUALITE

La spiritualité est le caractère et la qualité qui affectent les êtres immatériels: Dieu, les anges, l'âme qui est par nature séparable du corps et qui est immortelle 

Spiritualite e1453031062164

Bellemare ils ont vu l au dela

PHÉNOMÈNES ÉTRANGES

PHÉNOMÈNES ÉTRANGES

Ces jours-ci, je viens de lire un livre sur les phénomènes étranges « Ils ont vu l’au-delà » de Pierre Bellemare et ces petites histoires racontant des tranches de vie assez étranges m’ont ramenée entre 1979 et 1987, où j’ai lu et acheté un stock de bouquins considérables sur le sujet des phénomènes paranormaux. En 1987, mon fils est décédé et à cette époque, notre association musicale sonorisait des conférences des « Hommes d’affaires du Plein Evangile » dans des hôtels de la région. Ces personnes témoignaient du changement dans leur vie en acceptant Jésus Christ dans leur coeur. Tous étaient chrétiens ou juifs messianiques. Les chrétiens regroupaient des protestants, des pentecôtistes, des évangélistes et des catholiques romains ou orientaux. Ces « sonos » coïncidant avec cette triste période de ma vie, je me suis petit à petit, laissé imprégner de leur influence spirituelle, à défaut d’une influence religieuse et la conséquence a été qu’un jour, j’ai jeté tous mes livres à la poubelle, ce que j’ai regretté 30 ans plus tard….mais il était trop tard. En lisant le livre cité plus haut, j’ai retrouvé, au travers de ces diverses historiettes, l’ambiance et les témoignages de mes livres perdus à jamais.

J’ai moi-même été confrontée à des évènements étranges à défaut d’être paranormaux et jusqu’à ce jour, je n’en ai pas parlé sauf à travers un poème « PHÉNOMENES ETRANGES » dans un de mes recueils de poésies. Je vais repartir dans le temps dans une période qui s’est étendue environ sur une dizaine d’années entre mes 20 ans et mes 30 ans.

Le premier événement a eu lieu le 21 février 1983. Je me revois dans cette cuisine, ne prêtant pas attention à l’heure et puis vers 17 heures, des voisins sont venus m’annoncer la mort de Richard avec qui je vivais depuis quelques mois. Ma montre s’était arrêtée à 14 heures 10, et j’ai su plus tard que cela était l’heure de l’accident et du choc mortel entre sa moto et le camion. Il a été inhumé 3 jours plus tard et à la sortie du cimetière, j’ai regardé ma montre et la petite aiguille s’est remise à avancer comme si de rien n’était après 3 jours d’arrêt total.

Bizarrerie, avez-vous dit ?

Le deuxième événement se situe en 1985. Mon grand-père est décédé et le cercueil était posé dans la cuisine, et toute la famille était réunie autour. A ce moment on entend un tic tac et surpris, tout le monde se retourne car la pendule accrochée au mur ne marchait plus depuis des années et cela m’a marquée. Apparemment elle s’est de nouveau définitivement arrêtée quelque temps plus tard. Dans ma mémoire il me semble que c’est au décès de ma grand-mère mais n’ayant aucune certitude, je ne rajouterai rien à ce sujet.

Bizarrerie, avez-vous dit ?

Le troisième événement qui pourrait s’appeler intuition se situe le matin de la mort de mon fils Richard, c’est à dire le 4 février 1987. Le père de mes enfants se lève à 4h30 pour partir au travail et je me revois, angoissée, tourner dans le lit, avec l’impression d’avoir le ventre déchiré violemment et le supplier d’aller voir le bébé dans sa chambre, avant de partir, ce qu’il ne faisait jamais pour ne pas le réveiller. Alors j’ai entendu ce cri inhumain de bête blessée à mort et j’ai compris. J’ai sauté hors du lit, j’ai pris le bébé que j’ai essayé de réanimer pendant que je téléphonais aux pompiers pour leur expliquer ce qui venait d’arriver. Hélas, il était trop tard et mon bébé chéri était parti sur les ailes des anges, nous quittant pour toujours sur cette terre. Pourquoi cette sensation intérieure ?

Bizarrerie, avez-vous dit ?

Les quatrième et cinquième évènements sont des rêves prémonitoires.

Le quatrième événement se situe en début d’année 1988, je dormais, soudain devant mes yeux je me suis vue jouer au loto ce que je ne faisais jamais et gagner 30000 francs (et oui c’était encore l’époque de nos bons vieux francs) et la scène était tellement nette que le lendemain je suis allée dans un bureau de tabac et j’ai joué sur 5 semaines pour être sûre de ne pas oublier. Les 5 semaines écoulées, je me rends au bureau de tabac et là, le buraliste m’apprend que je dois aller au centre de la Part Dieu (à LYON dans le Rhône pour ceux qui ne connaissent pas la Part Dieu) car j’ai gagné 50000 Francs. Cela va vous paraître bête mais j’ai chancelé car pour nous qui n’avions pas des gros salaires, c’était une somme assez considérable qui venait à point. En effet nous venions d’acheter un terrain pour faire construire une maison et mon rêve était d’avoir une jolie cheminée, ce qui à l’époque était très chère. Mon argent gagné au loto est parti en fumée (de cheminée) mais je ne l’ai jamais regretté. Ce fut un bon choix à ce moment là.

Bizarrerie, avez-vous dit ?

Et le dernier événement se passe aussi en 1988, je n’avais toujours pas mon permis de conduire car j’habitais LYON et je me déplaçais en métro et en bus. Je me suis endormie et comme pour le loto, une vision nette s’est imposée à mes yeux. Je me suis vue conduire la voiture de mon mari sur l’autoroute et c’était tellement nette que je me suis inscrite à l’auto école (code du premier coup) mais ce qui me faisait le plus peur était la conduite car je tétanisais à l’idée de passer cet examen. Arrive le jour où l’auto école m’informe m’avoir inscrite pour l’épreuve le 21 février 1989.

Ouh là là cette fichue date qui me ramenait 6 ans en arrière et me faisait revivre la mort de mon ami. Je me revois aller acheter des tranquillisants qui m’ont échappé et ont fini dans la cuvette des toilettes. Je suis partie jouer ma dernière carte. 12 candidats et 11 l’ont raté avant moi. J’étais dans un état de stress énorme. Et puis je suis montée dans la voiture et je ne sais pas ce qui s’est passé, je me suis retrouvée dans un état de calme et d’assurance comme si je revivais la scène de mon rêve et il paraît que j’ai fait un parcours sans faute d’où l’admission au permis de conduire.

Bizarrerie, avez-vous dit ?

Je n’ai plus jamais vécu ce genre d’événements ni eu ces visions qui en étant tellement précises, ont influencé des choix que je n’aurais peut-être jamais fait dans d’autres circonstances. J’ai occulté à jamais ce qui pouvait être perçu comme une capacité extrasensorielle et j’ai continué mon existence dans sa routine quotidienne.

La complexité de l’univers n’est plus à définir ! Libre à chacun de croire en DIEU (ce que je fais) ou d’avoir d’autres certitudes, d’autres croyances. La liberté de penser, de croire ou de s’exprimer est un droit absolu que j’espère ne voir jamais disparaître de notre société même si certains ont des démangeaisons intenses à ce sujet afin de contrôler la masse populaire et réduire ainsi le peuple dans un esclavage totalitaire et social. Nous ne connaissons ni les limites de l’univers, ni celles de la normalité, encore moins celles de la para-normalité. Il faut parfois savoir accepter ce qui n’est pas explicable et se dire qu’un jour ou l’autre, ces choses pourront enfin avoir une explication.

 

Tous droits réservés Viviane B-Brosse alias Sherry-Yanne 2015 et 20 janvier 2018

Enregistré sous copyright N°00054250 et 00060780 avant diffusion publique sur internet

Photo représentant l’ouvrage de Pierre Bellemare « Ils ont vu l’au-delà ».

 

Bellemare ils ont vu l au dela

Religion 1

INTERROGATION SUR LES RELIGIONS

INTERROGATION SUR LES RELIGIONS

 

Qu’est-ce que la religion dans le ressenti populaire ?

Elle est avant tout culturelle.

Elle dépend de nos origines occidentales ou orientales.

Elle dépend de nos origines familiales.

L’enfant la subit plus qu’il ne l’accepte ou la comprend.

On ne lui demande pas son avis et l’adulte qu’il va devenir reproduira à son tour le même scénario ou le même parcours.

Certains réfractaires aux choix imposés chercheront ailleurs ou partiront à la découverte d’autres philosophies religieuses, ce qui démontre un esprit curieux et éveillé.

Ce que je trouve déplorable, par contre, et c’est mon premier constat, c’est le fait que certaines religions font preuve d’une intolérance totale dès lors qu’un de leurs membres fait le choix de se convertir à une autre confession, attestant ainsi une autre profession de foi.

Celui-là est déclaré coupable du délit voire du crime d’apostasie puni de prison ou de la peine capitale dans certains pays rétrogrades en termes de mentalité et d’humanité.

Pourtant la même communauté religieuse trouvera tout à fait normal de « débaucher » un fidèle d’un autre culte pour le ramener au sein de son propre groupe culturel religieux.

Pourquoi serait-il légitime qu’un juif, chrétien, bouddhiste, ou même un athée se convertisse à L’Islam sans que cela pose de problème aux uns et aux autres ? Alors que le musulman qui souhaite se convertir au judaïsme, au christianisme, au bouddhisme ou tout simplement ne plus avoir honte de son athéisme, est considéré comme un criminel devant rendre des comptes à la justice islamique (charia) !

Mon deuxième constat est le manque de connaissances intellectuelles et religieuses des apprentis convertis.

Lire un livre sacré ne s’assimile pas à une simple lecture littérale et ancestrale. Il ne faut pas oublier que l’origine de tous les livres sacrés remonte à plusieurs siècles, voire plusieurs millénaires en arrière, ce qui sous-entend des coutumes vestimentaires et alimentaires différentes des nôtres pour des raisons géographiques ou ressortissant des coutumes locales de l’époque. Les enseignements des nombreux prophètes ont été transmis verbalement puis mis par écrit sur des parchemins par les scribes d’antan.

La théologie, tout comme les sciences, les mathématiques, la littérature ou l’histoire, s’apprend et certaines personnes font des études théologiques pour enseigner le message ressortissant des divers livres sacrés que sont la Torah, la Bible ou le Coran et sans doute d’autres que je ne connais pas car je ne suis pas une érudite en la matière.

Actuellement la religion musulmane fait la « Une » de L’actualité pour son malheur, puisqu’elle est désormais associée dans l’inconscient collectif aux sanguinaires terroristes qui défraient la chronique quotidienne. Les musulmans modérés ne peuvent que déplorer que cela soit ainsi, et condamner les agissements de ceux qui se revendiquent de leur « Oumma » pour commettre de telles atrocités. Malheureusement, des ignares, incultes se prétendant docteurs en théologie à l’instar des talibans en Afghanistan, s’autoproclament imams et enseignent des inepties monstrueuses à des gens en manque de repères, souvent peu instruits et prêts à entendre toutes les débilités dénuées de bon sens que ces savants leur fourrent dans une tête tellement vide, qu’il est facile de la remplir avec n’importe quelle stupidité.

Il est facile en voyant ce qui se passe dans le monde de prendre peur et de devenir « islamophobe » et ce sera mon troisième constat.

Il y a souvent une interprétation erronée du sens premier de ce mot car « phobe » vient de « phobie » et une phobie est la peur de quelque chose ou de quelqu’un. L’islamophobie est textuellement la peur de l’Islam et non pas la haine de l’Islam.

Actuellement tout le monde a peur, même les théologiens et les savants de l’Islam (les vrais, pas ceux qui ont eu leur diplôme dans une pochette surprise) car ils ne maîtrisent plus l’interprétation que font certains individus, de leur livre sacré Le Coran et de ses hadiths dans la société orientale voire occidentale.

Personnellement, je suis une chrétienne convaincue et je l’ai toujours revendiqué. De naissance catholique et par choix protestante, même si je n’ai jamais franchi le cap pour changer officiellement de confession.

Par curiosité, lorsque j’étais jeune, j’ai lu et étudié la Bible. J’ai aussi lu le Coran et je me suis intéressée aux principes fondamentaux du bouddhisme. En toute sincérité le message du Nouveau Testament et notamment celui des Evangiles (Bonne Nouvelle) est celui qui m’a le plus percutée, devenant ainsi les préceptes de mon existence, le pilier de ma vie à travers les gestes de mon quotidien, même si je ne vais jamais dans un lieu de culte. Le Christ est mon guide et mon ami de chaque instant.

Depuis que les premiers attentats terroristes islamiques ont frappé notre pays, j’essaie de regarder l’émission ISLAM sur France 2, de 8h45 à 9h15, le dimanche matin, afin de comprendre pourquoi des gens déclarant servir Dieu, torturent, violent, massacrent et tuent au nom d’Allah.

Chaque fois, je découvre des intervenants cultivés, intelligents, savants, ayant des connaissances théologiques en Islam, très poussées. Ils décortiquent, analysent, décryptent, expliquent les versets coraniques et leurs hadiths, sur le thème dominical prévu dans l’émission. Ils appellent souvent à les adapter dans la société moderne, occidentale, laïque, dans laquelle vivent de nombreux musulmans.

Rien à voir avec ces gourous de pacotille qui convertissent de jeunes « paumés » de banlieue ou d’ailleurs pour en faire de la « chair à canon » pour leur cause monstrueuse.

Je vais finir cet article en vous donnant mon avis sincère et ce sera mon quatrième constat.

Je pense que le monde ira nettement mieux quand les gens ne chercheront plus à imposer leur religion et leur culture aux autres.

Les migrations ont existé hier, elles existent aujourd’hui et elles existeront encore demain et après-demain.

Cela ne pose pas de véritable problème hormis le contexte économique par la faute de gouvernants politiques mais je n’en parlerai pas puisque ce serait un « hors sujet » par rapport à mon billet.

Je vais prendre l’exemple de la France puisqu’il s’agit de mon pays, de ma patrie.

Lors des migrations en début et milieu du 20ème siècle, celles-ci étaient d’origine européenne donc en ayant pratiquement la même culture, notamment la culture judéo-chrétienne.

Les migrants d’alors ont fait naturaliser leurs enfants à partir de la deuxième génération et par la même occasion, ont francisé tous les prénoms ce qui a permis une intégration beaucoup plus rapide même si le nom inchangé n’a pas une consonance française.

Pour les populations issues de l’immigration de confession musulmane, cela ne se fait pas de donner les prénoms du pays dans lequel on vit, aux enfants qui auront pourtant la nationalité de ce pays, tout en conservant bien entendu leur religion originelle.

De ce fait, au bout de 5 ou 6 générations, on se retrouve avec de « vrais français » puisqu’ayant la nationalité, portant des prénoms et des noms étrangers et du coup dans l’imagerie populaire, ils restent et resteront à jamais des étrangers, ce qui est franchement stupide, car ils sont « français à part entière ».

En prenant un exemple simpliste, rien n'empêche d’être musulman et d’appeler ses enfants « Joseph » et « Marie » au lieu de « Youssef » et « Meriem ».

La foi est à l’intérieur du cœur et c’est la sincérité avec laquelle elle est pratiquée, qui est agréable au Créateur, ce Dieu Unique vénéré par tous, qu’il soit Jéhovah ou Allah.

J’ai fait une autre constatation dans le même ordre d’idée, lors des mariages mixtes.

- Une chrétienne occidentale épouse un musulman.

Elle n’est pas obligée de se convertir mais les enfants communs portent systématiquement des prénoms musulmans non occidentaux et pratiquent la religion musulmane, surtout quand il s’agit des garçons.

- Un chrétien occidental épouse une musulmane.

Il est obligé de se convertir à l’Islam pour être accepté par sa belle-famille et que leur mariage soit agréé par toute leur communauté. Les enfants communs portent des prénoms musulmans, surtout pour les garçons et pratiquent la religion musulmane.

Le contraire parait impossible à toutes les personnes (soumises à ces deux cas de figure) qui m'ont répondu lorsque je les ai interrogé. 

Pourquoi ? je n'ai pas la réponse! Ce que j'en ai retenu, c'est que pour ceux qui sont attachés à leur propre culture religieuse, il vaut mieux se marier avec quelqu'un qui partage ses croyances ou un athée car c'est souvent plus simple à gérer quand les enfants naissent plus tard.

Ce ne sont que de simples constats mais je reste persuadée que l’intégration se passerait nettement mieux en Occident et plus précisément en France si tout le monde voulait bien y mettre de la bonne volonté.

Lorsque nous vivons dans un pays dont nous avons la nationalité, nous nous devons d’en respecter les usages et les coutumes vestimentaires, alimentaires et patronymiques. Rien n'empêche par contre de partager entre amis, voisins ou autres, des traditions culinaires ou festives selon les origines des uns ou des autres.

Par contre nous avons tous le droit de pratiquer la religion de notre choix même dans un état laïc puisque cela se passe dans la sphère privée et notamment dans les lieux de cultes qui sont consacrés à ces pratiques.

Pour résumer, nous sommes tous les enfants du même Dieu, les citoyens du même pays et donc enfants de la même patrie !

Inutile de nous déchirer et de nous entretuer car cela s’appelle un fratricide.

 

 Tous droits réservés VBB 2 octobre 2016

 Enregistré sous copyright N°00054250 (ou 00060180 toujours copyright du même auteur) avant diffusion sur internet

 PHOTO INTERNET
 

 Religion 1

Psaume 150

CULTURE ET RELIGION

CULTURE ET RELIGION

Je ne supporte plus d'entendre des propos tenus par de prétendus théologiens (se croyant les détenteurs du savoir d'une certaine religion) affirmant qu'il ne faut plus écouter de la musique, chanter ou danser car cela éloigne de DIEU ! Il en est d'ailleurs de même avec tout ce qui représente la culture (poésies, littérature, musique, traditions culturelles,etc....). 

A ces gens là je vais juste répondre par un psaume attribué au roi David dans l'Ancien Testament (Bible) car la musique, le chant, la louange sont d'autres formes de prières et elles sont agréables au Créateur, il ne faut pas l'oublier!

 

PSAUME 150 

 Louez l'Eternel!

Louez Dieu dans son sanctuaire!

Louez-le dans l'étendue, où éclate sa puissance!

 Louez-le pour ses hauts faits!

Louez-le selon l'immensité de sa grandeur!

 Louez-le au son de la trompette!

Louez-le avec le luth et la harpe!

 Louez-le avec le tambourin et avec des danses!

Louez-le avec les instruments à cordes et le chalumeau!

 Louez-le avec les cymbales sonores!

Louez-le avec les cymbales retentissantes!

 Que tout ce qui respire loue l'Eternel!

Louez l'Eternel!

Et pour illustrer cette conception de la culture, je vais reprendre une citation trouvée sur le net attribuée à un philosophe arabe musulman et que je trouve digne d'intérêt dans ce monde où l'obscurantisme des ténèbres incite à brûler tout ce qui représente la culture de la lumière (livres, musiques, musées, patrimoine architectural etc etc ) !

"Vous pouvez bien brûler mes livres ; vous ne pourrez brûler leur contenu, bien à l’abri au fond de mon cœur.

Là où m’entraîne ma monture, il me suit, faisant halte là où je fais halte, et avec moi, dans ma tombe, il sera enterré.

Cessez donc de brûler parchemins et papiers, et professez plutôt votre science afin que tous voient qui est le véritable savant.

Sinon, commencez par reprendre le chemin des bibliothèques, car combien de voiles vous faudra-t-il écarter, avant d’accéder à ce que vous désirez pour l’amour de Dieu.

Ibn Hazam"

Pour les croyants, Dieu est le même pour les trois religions monothéistes et il faut cesser de l'accommoder à toutes les sauces pour satisfaire aux diktats de la religiosité humaine qui ne sert qu'à servir des intérêts égoÏstes visant à réduire en esclavage une partie de l'humanité au nom d'un prétendu idéal qui n'a rien de divin !

Chacun ses croyances mais arrêtez avec la diffusion de telles inepties sur You tube ou autres vecteurs du net, car c'est ainsi que des jeunes gens fragilisés par des situations familiales ou sociales tombent dans le piège de ces requins de la religion et finissent embrigadés dans des sectes barbares.

Coup de gueule de ras le bol !

Je vous laisse méditer! bonne semaine à tout le monde!

 

 

TOUS DROITS RESERVES VBB JUILLET 2016

Article enregistré sous Copyright N°00054250 avant diffusion sur internet

PHOTO INTERNET

 

Psaume 150

 

 

Patronat et christianisme

PATRONAT ET CHRISTIANISME

PATRONAT ET CHRISTIANISME

ARTICLE SUR LE JOURNAL LE POINT concernant : Emmanuel Faber, le grand patron qui prône la justice sociale (PDG de DANONE) Un grand patron qui dénote:le PDG de Danone, chrétien assumé, fait le buzz avec son discours prônant la justice sociale aux futurs diplômés d'HEC

Commentaire personnel après la lecture de cet article que j'ai trouvé sur le journal LE POINT

Se dire chrétien et appliquer les valeurs de l'évangile même en étant patron d'un grand groupe, voilà qui me réconforte car j'ai souvent l'impression que les gens se revendiquant "chrétiens" oublient les valeurs essentielles du "nouveau testament" (lequel est le socle véritable du christianisme) et d'autant plus chez les patrons plus ou moins fortunés car l'argent et le profit dénaturent la foi et la générosité envers les frères et soeurs en humanité.


"il est plus facile à un chameau de passer par le chas d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu" Marc 10-25 (je crois )!

 

TOUS DROITS RESERVES JUILLET 2016

PHOTO INTERNET

 

Patronat et christianisme

 

 

 

Religion

LA RELIGION

LA RELIGION

Qu'est ce que c'est en théorie?

La religion est censée être un guide de vie pour les différentes cultures.

Son nom vient du mot RELIER même si les différentes guerres de religion nous permettent d'en douter!

La religion est un pont entre les hommes mais certains préfèrent faire sauter ce pont avec la haine ou la barbarie à défaut de le faire avec de la dynamite  

Personnellement je reste une chrétienne convaincue car pour moi les évangiles restent le meilleur des guides de vie et de citoyenneté en ce monde

Le Christ était sans doute le premier "laïc" au monde : 

"Rendez à César (pouvoir politique temporel) ce qui est à César et à Dieu (pouvoir religieux intemporel)  ce qui est à Dieu".

Par contre je respecte toutes les croyances et les non croyances au nom de la liberté de croire ou de ne pas croire, de penser ou de s'exprimer et réciproquement bien entendu!

Beaucoup oublient cette réciprocité en ce monde devenu égocentrique.

TOUS DROITS RESERVES JUIN 2016

Article enregistré sous Copyright N°00054250 avant diffusion sur internet

PHOTO INTERNET

Religion

Ichtus

ICHTUS

ICHTUS

Pour ceux qui se demandent ce que signifie ce symbole sur certaines voitures! 

Cela signifie que pour les chrétiens Jésus-Christ est un pêcheur d'hommes venus pour sauver ceux-ci (et non pas un pécheur qui commet des péchés).

Le Christ est un pacifiste qui n'a jamais mis une pêche à qui que ce soit.

Son enseignement prône l'amour, la fraternité, le pardon et la paix. Celui qui tombe dans ses filets ne cherche plus à s'en échapper car il sait qu'il est dans la barque du salut.

J'ai volontairement imagé mon propos pour expliquer aux non chrétiens ce que ressentent les chrétiens qui ont accepté que Jésus-Christ soit leur sauveur spirituel et leur guide de vie terrestre.

Par contre, afin d'éviter toute polémique à venir, j'apporte cette précision sur la Bible, livre sacré des chrétiens lequel est constitué de deux parties : L'ancien et le nouveau testament.

L'ancien testament est très violent, très vengeur (oeil pour oeil, dent pour dent), mais le nouveau testament qui représente le socle religieux du christianisme ne parle pas de mort, de vengeance, de haine, de massacre. Bien au contraire, il valorise l'amour, le pardon, la justice, la différence entre la sphère laïque et la sphère religieuse etc etc.

Ce n'est pas la première fois que je ressens cette mauvaise foi dans le fait d'assimiler les chrétiens à l'ancien testament uniquement alors que c'est la seconde partie de la bible (le nouveau testament avec les évangiles et les épîtres des apôtres, compagnons ou pas de Jésus Christ) qui a modifié culturellement et religieusement l'après Jésus Christ.

Ceux qui travaillent dans le droit et notamment dans le notariat savent que c'est le dernier testament qui est valable et qui rend caduque les testaments antérieurs (en principe).

Bref le nouveau testament est un guide de vie, avec des valeurs humaines essentielles qui enseignent l'amour du prochain et le pardon, lesquels sont les piliers principaux du christianisme vécu avec foi, humanité et humilité.

Moi je le ressens et je le vis quotidiennement comme cela même si je ne vais jamais a l'église car la religiosité imposée par les humains dans toutes les religions est contraire à ma notion d'une foi sincère.

L'histoire est la preuve de toutes les déviances des multiples idéologies religieuses et c'est incompatible avec mes valeurs et mon idéal spirituel.

Mais bien sûr encore une fois mes propos n'engagent que moi et je ne me permettrai pas de parler au nom des autres.

Bonne journée à tout le monde.

TOUS DROITS RESERVES JUIN 2016

Article enregistré sous Copyright N°00054250 avant diffusion sur internet

PHOTO INTERNET

 

Ichtus

Une voltaire 600x356

OBSCURANTISME RELIGIEUX

OBSCURANTISME RELIGIEUX

Ce soir, je suis triste de voir le MAL étendre ses ramifications sur la planète, triste de voir la HAINE décapiter la FRATERNITÉ, triste de voir que l'humanité n'a rien retenu des leçons du passé, triste de constater la confusion entre LA FOI, la vraie, celle qui vient du Coeur et cette RELIGIOSITÉ qui n'a de religieux que son nom.

Ce soir, j'ai envie de refermer les pages de ce livre qui devient de plus en plus triste au fil de ses chapitres, sans avoir envie de lire l'épilogue, mais je sais que demain j'écrirai un nouveau chapitre en espérant que celui-ci porte enfin l'espoir d'une humanité fraternelle et pacifique.

En fait, je ne trouve pas de mots tellement je suis choquée par la montée du terrorisme au nom d'une idéologie religieuse. La religion devrait être un facteur de paix, d'amour et de tolérance envers ses frères et soeurs en humanité. Depuis quelques années on assiste au phénomène inverse et tous ses « déviants » tuant au nom de Dieu ne seront pas reconnus par lui lors du jugement dernier, par contre ceux qu'ils massacrent, seront certainement accueillis à bras ouverts car pour moi Dieu est clément et miséricordieux et ce n'est pas un assassin. Seuls les humains le sont par leur interprétation des textes sacrés.

La lecture des livres sacrés ne doit pas être faite au sens littéral mais au sens philosophique car on ne vit plus au 21ème siècle comme on pouvait vivre il y a 1400, 2000 ou 5000 ans (Islam, Christianisme ou judaïsme). Les trois religions principales viennent d'Orient et les mœurs et coutumes locales étaient déjà différentes entre orientaux et occidentaux. Les femmes avaient une certaine manière de se vêtir, adaptée à leur époque et les hommes aussi (barbes non rasées). L'évolution de la science et de la technologie va de pair avec celle des coutumes vestimentaires ou alimentaires. Tout le monde trouve normal de se faire soigner et d'utiliser internet, une voiture, l'électricité, le gaz, la télévision, l'eau courante, etc etc. Si ces personnes veulent régresser dans leur mode vestimentaire ou alimentaire, elles devraient faire pareil en termes de soins et de modernité technologique ce qui n'est pas le cas aujourd'hui même pour ces « barbares » qui utilisent l'outil informatique et la logistique pour recruter leurs émules et lancer leurs « armes humaines » sur de pauvres innocents.

Je n'ai rien contre les religions mais par contre, et ce n'est pas récent, puisque la réflexion remonte à mes 14 ans, j'ai toujours eu une certaine réticence face aux rituels et dogmes de la religiosité qui a été créée de toutes pièces par les hommes pour asservir les femmes et le peuple en général.

Je trouve sain qu'un pays soit séparé entre la sphère laïque et la sphère religieuse car lorsque les deux interfèrent dans le gouvernement d'un pays, il est évident que l'intolérance et le rejet de celui qui pense ou prie différemment est de mise. Le Christ était d'ailleurs le premier laïc au monde puisqu'il a expressément dit : "rendez à César (le pouvoir politique) ce qui est à César et à Dieu (le pouvoir religieux) ce qui est à Dieu." Il me semble qu'André Malraux avait dit : "le 21ème siècle sera religieux ou ne sera point". Hélas, il est devenu trop religieux pour certains au point de leur faire perdre leur humanité. Cela ne fait rien présager de bon pour nos descendants.

Mes propos n'engagent que moi évidemment et je ne demande à personne de partager mon opinion mais je donne mon analyse personnelle en revendiquant mon droit à la liberté d'expression.

Bref je suis bouleversée, écœurée, scandalisée par cette humanité qui la perd et qui se perd un peu plus chaque jour.

TOUS DROITS RESERVES JUIN 2016

Article enregistré sous Copyright N°00054250 avant diffusion sur internet

PHOTO INTERNET

 

Une voltaire 600x356

 

 

 

Massacre de la st barthelemy

MONOLOGUE DE LA SAINT BARTHELEMY

MONOLOGUE DE LA SAINT BARTHELEMY

La barbarie, la guerre et la mort envahissent nos foyers à l'heure des repas, des soirées que l'on passe ou pas en famille. Les médias véhiculent tout cela à titre d'information, surtout pour faire de l'audience car l'audimat, l'audience sont devenus des priorités quotidiennes, bien avant la notion d'information, de culture ou de loisir.

En écrivant ces mots, je me souviens de la prière communément attribuée à Saint François d'Assise et qui est un mode de ce que tout chrétien doit être. Mais je ne pense pas me tromper en vous disant que ces maximes sont surtout de l'ordre de l'humanité et que toutes les personnes qu'elles soient religieuses (religions confondues, chrétiennes, juives, musulmanes, bouddhistes etc etc) ou athées .

En ce jour anniversaire du 24 août 1572, jour de la sanglante Saint Barthélemy qui vit s'entretuer protestants et catholiques, cette prière me semble encore plus d’actualité. Le sang des fils, des filles, des pères, des mères, des frères, des sœurs ont coulé dans les ruisseaux de l’ignominie, de la honte, de la haine, de la bêtise et tout cela au nom du même Dieu vénéré et adoré par les uns et les autres.

Dans mon cœur de mère, de femme et de citoyenne, j’ai envie de hurler : « plus jamais çà » et pourtant l’implosion ou l’explosion entre les communautés religieuses n’a jamais été aussi proche. Il suffit d’allumer son téléviseur ou d’ouvrir son ordinateur pour s’en rendre compte.

Alors juste pour vous informer à mon tour et sans faire de prosélytisme religieux, je vous invite à lire cette prière et à méditer sur son sens car elle touche l’ensemble des humains, elle est universelle, elle est le porte parole de l’humanité dans son sens de fraternité, d’acceptation de l’autre dans ses différences et dans le vivre ensemble malgré des coutumes différentes.

(tous droits réservés Sherry-Yanne 2015) 

PRIERE DE SAINT FRANçOIS

La version originale de cette prière est la suivante :

Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix.

Là où il y a de la haine, que je mette l’amour.

Là où il y a l’offense, que je mette le pardon.

Là où il y a la discorde, que je mette l’union.

Là où il y a l’erreur, que je mette la vérité.

Là où il y a le doute, que je mette la foi.

Là où il y a le désespoir, que je mette l’espérance.

Là où il y a les ténèbres, que je mette votre lumière.

Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.

Ô Maître, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler,

A être compris qu’à comprendre,

A être aimé qu’à aimer,

Car c’est en donnant qu’on reçoit,

C’est en s’oubliant qu’on trouve,

C’est en pardonnant qu’on est pardonné,

C’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie.

RAPPEL HISTORIQUE  (source WIKIPEDIA)

La Prière de saint François est une prière chrétienne pour la paix, communément mais erronément attribuée à François d'Assise. Cette prière apparaît pour la première fois en 1912. C'est un prêtre français, Esther Bouquerel, qui la publie dans le numéro de décembre 1912 de sa revue La Clochette. Elle se présente comme un texte anonyme, intitulé « Belle Prière à faire pendant la Messe », comme l'a montré Christian Renoux dans son livre sur l'histoire de cette prière.

En 1927 elle est pour la première fois associée à Saint François d'Assise par des pacifistes protestants français, et commence à être connue. La diffusion du texte de la prière reste cependant limité avant qu'il n'arrive aux États-Unis en 1927. Pendant la Seconde guerre mondiale, des Américains, dont le cardinal Spellman, archevêque de New York, la diffusent à des millions d'exemplaires. Elle est aujourd'hui une des prières les plus célèbres au monde.

Il existe aujourd'hui près de 100 versions françaises différentes du texte et bien plus encore de versions anglaises. Elle a été mise en musique par plus d'une centaine de compositeurs différents rien qu'aux États-Unis. Elle a été récitée par de nombreuses et éminentes personnalités dont Mère Teresa, le pape Jean-Paul II, la princesse Diana, Margaret Thatcher et Dom Hélder Câmara, et commentée par plusieurs auteurs dont Lanza del Vasto ou Leonardo Boff. Elle est intégrée dans le Programme des Douze Étapes des Alcooliques anonymes.

Article personnel (hormis source) enregistré sous Copyright N°00054250 avant diffusion sur internet

PHOTO INTERNET

Massacre de la st barthelemy