Reseaux visuel 01

SI FACEBOOK M'ETAIT CONTE

Facebook est un univers virtuel où les gens vont et viennent, vous quittent et reviennent ou pas, mais peu importe car la plupart du temps, cela ne reste que du virtuel. Chacun d'entre nous a sa propre vie et une fois la connexion coupée, chacun repart dans la vie réelle avec ses impératifs, ses contraintes, ses instants de bonheur ou de malheur et surtout avec de vrais sentiments que ce soit de l'amour, de l'amitié, voire de l'indifférence avec de "vrais gens". 
Ne me dites pas le contraire car depuis des jours et des jours, c'est exactement le ressenti que j'ai en lisant les statuts ou les publications des uns et des autres. J'ai remarqué aussi que les gens s'autorisaient à dire leurs pensées dans leurs statuts mais si les autres le font, il y a pratiquement crime de "lèse-majesté" et je pense que facebook rend les gens intolérants à tout ce qui n'est pas eux-mêmes. D'ailleurs il suffit de se rendre sur les forums pour se rendre compte du manque de savoir-vivre et de savoir être de certains. La vulgarité surenchérit avec la grossièreté et il vaut mieux ne pas donner son avis pour ne pas s'attirer des retours de bâtons assez violents. L'intolérance et le narcissisme sont à l'honneur et parfois je me dis que si les armes remplaçaient les mots, il y aurait une hécatombe sur la vitrine du monde .
Pour vivre à peu près bien sur facebook qui n'est que le reflet de la société actuelle dans toute sa splendeur, il ne faut surtout pas plus s'investir que cela, de peur d'être déçu(es) en permanence. Il faut prendre les gens tels qu'ils sont et ne pas chercher plus. 
Beaucoup parmi vous parlent de leur liste d'amis fluctuante sans raison car les gens les demandent en "ami"(es) et les quittent. Je pense qu'il en est de même pour nous tous et moi, je me suis fait une raison ! on ne peut pas plaire à tout le monde donc forcément il y a des "couacs" ! l'important c'est surtout de ne pas tomber dans le domaine de la haine, du conflit, des insultes, de toutes ces choses désagréables qui empoisonnent l'existence. D'ailleurs, par principe, je pardonne et je passe à autre chose pour ne pas m'encombrer inutilement d'ondes négatives qui pervertissent ma conscience.
Sur facebook, trois sortes de statuts déclenchent des commentaires en nombre:
1) Se plaindre d'avoir mal quelque part physiquement ou moralement etc...
2) Se plaindre encore mais des autres, de ceux qui vous critiquent, de ceux qui sont de faux amis etc ...
3) Raconter sa vie d'une manière ou d'une autre et pour certains en se faisant passer pour les éternelles victimes etc....
Le pire étant que les personnes qui se jouent "victimes" sont tellement persuadées de l'être réellement qu'elles ne comprennent pas que d'autres personnes, lassées et impuissantes à les raisonner, quittent leur liste d'amis.
Bref, au fil des années, j'ai fait du tri et je n'accorde de l'importance qu'à certaines publications et je prends de la distance avec les uns ou les autres.
J'ai pu constater que cela prenait des proportions phénoménales (entre 50 et plus de 100 commentaires) sur ce genre de sujet alors que d'autres publications plus intéressantes étaient totalement ignorées.
Du coup j'ai comparé facebook à la télé-réalité qui fait de l'audience contrairement aux émissions culturelles, bien plus intéressantes à mon sens mais qui ne génèrent aucun engouement chez certains téléspectateurs.
Constat  réel sur le monde virtuel!
Bonne journée à tout le monde!

TOUS DROITS RESERVES SHERRY-YANNE 2015

Article enregistré sous Copyright N°00054250 avant diffusion sur internet

PHOTO INTERNET

Reseaux visuel 01

 

Facebook facebook evolution 640 1 1

 
MONOLOGUE DE LA SAINT BARTHELEMY MONOLOGUE DE LA SAINT BARTHELEMY
MONOLOGUE DE LA SAINT BARTHELEMY La barbarie, la guerre et la mort envahissent nos foyers à...
  BILAN FACEBOOKIEN OU RESEAU SOCIAL
BILAN FACEBOOKIEN OU RESEAU SOCIAL Quand je suis venue sur Facebook en décembre 2009 avec ...
BILAN FACEBOOKIEN OU RESEAU SOCIAL

15 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire