Questions reponses 1

​CONFESSION OU AVEU PEU IMPORTE

Le 5 décembre 2014

Pour les mots dans le groupe ECRITURE :

Animal, redressement, courtisan, individu, citron, intensité, anticipation, formalité, khat, raccourci, intervalle, (parallèle ?), obsession.

CONFESSION OU AVEU PEU IMPORTE

Poétesse à mes heures, je suis formaliste ou clerc aux formalités de profession.

La personne exerçant cet emploi est chargée de collationner l’acte authentique ou minute et d’établir une copie authentique ainsi qu’une copie hypothécaire conformes et certifiées par le sceau du notaire  au service de la publicité foncière (SPF, anciennement conservation des hypothèques) pour les biens immobiliers et au service du Pôle enregistrement (SIE) pour les meubles (argent principalement). Au retour de ces services, la copie authentique portant les mentions de publication ou d’enregistrement sera envoyée au client, car c’est son titre de propriété (vente, donation, attestation immobilière, liquidation de communauté avec attribution du bien à l’un des époux etc etc).Il (ou elle) doit rédiger les bordereaux de prêts (avec privilèges de prêteur de deniers ou hypothèque) qui seront aussi publiés au service de la publicité foncière et établir des copies exécutoires qui seront adressées aux banques afin de leur permettre de  faire recouvrir les créances impayées par voie d’huissier. Quand les biens sont revendus et les prêts remboursés, il faut établir une mainlevée de l’hypothèque, et c’est un acte qui est aussi publié au service de la publicité foncière pour information des tiers.

Le (ou la) formaliste est un individu normal qui essaie de faire son travail du mieux qu’il peut en évitant de se faire presser comme un citron par certains employeurs qui auraient tendance à transformer les journées de travail en 10 ou 12 heures quotidiennes au lieu des 8 heures habituelles pour les études à 39 heures hebdomadaires ou 7 heures pour les études à 35 heures hebdomadaires.

Bien sûr, exercer cette profession exige de la rigueur et la confiance de mes patrons m’honore, pourtant, jamais je ne m’abaisse à l’obséquiosité du courtisan qui demeure un animal bizarre à mes yeux.

J’avoue que certains mois demandent une telle intensité professionnelle que la fatigue prend le dessus et submerge tout discernement. A défaut de khat, je me dope au café.

Le but du jeu est surtout de ne pas déposer des actes hors délai ce qui entraînerait des pénalités et un redressement comptable de la part du service des finances, avec un coût important pour la comptabilité de l’étude. Il faut donc faire preuve d’anticipation en formalisant les actes le plus tôt possible pour les déposer tout aussi rapidement auprès des services concernés.

A intervalles réguliers, le stress s’invite car souvent les actes ne sont pas remis à temps par les clercs rédacteurs ou parce que l’acte, ayant fait l’objet d’un rejet ou d’un refus, doit être régularisé dans le délai d’un mois et que certains clercs (toujours les mêmes d’ailleurs) remettent tout à la dernière minute, déclenchant l’anxiété du (ou de la) formaliste qui subit les réprimandes de l’employeur.

Pour prendre un raccourci, c’est une profession qui exige rigueur et autonomie pour l’exercer méthodiquement. Certains qualifient le (ou la) formaliste de « shérif de l’étude » mais c’est un shérif mal payé (la convention collective permet un statut assez honorable mais les patrons en général dérogent à cela en trouvant toujours un prétexte pour sous-payer la personne qui a ce poste et cela se vérifie dans une majorité d’études). Pour simplifier le (ou la) formaliste avec un salaire nettement inférieur à ses collègues, doit vérifier et anticiper les erreurs dans les actes avant leur publication dans les différents services de publicité foncière.

De plus, dans mon cas (et je pense que cela doit se passer ailleurs sans doute), il y a une surcharge de travail qu’il m’est impossible de faire à moins de travailler 20 heures par jour, sachant que les heures supplémentaires ne sont jamais payées ni récupérées. Pendant deux ou trois ans, j’ai travaillé 10 à 12 heures par jour sans aucune récompense (ni paiement des heures supplémentaires, ni augmentation de salaire) et j’y ai laissé ma santé ! Donc maintenant, c’est terminé, je fais mes heures et basta ! .

Ma seule obsession est d’arriver à la retraite …encore 7 ans à me demander si je tiendrai le coup ! 7 ans à supporter la pression permanente, les jalousies internes, les sourires hypocrites et les médisances sous le manteau, le mépris sous jacent des mégas diplômés.

Heureusement que j’ai une vie en parallèle avec mon mari et nos animaux, mon chien si affectueux, nos chats un peu sauvages mais si câlins à la fois, nos brebis gourmandes, nos poules caquetant leur bonheur d’explorer le jardin de leurs becs gloutons.

Voilà je viens de réussir le gage de placer 13 mots dans un texte, tout en vous dévoilant un petit peu du quotidien professionnel de Sherry-Yanne poétesse, et de celui des formalistes en général.

Bonne lecture à tous et à bientôt j’espère.

Prenez soin de vous !

Amitié

TOUS DROITS RESERVES DECEMBRE 2014 MIS EN LIGNE EN MAI 2016

Article enregistré sous Copyright N°00054250 avant diffusion sur internet

PHOTO INTERNET

Questions reponses 1

 
MANIFESTANTS ET CASSEURS MANIFESTANTS ET CASSEURS
MANIFESTANTS ET CASSEURS !   La bêtise (des casseurs) gangrène le pays tout ...
  OBSCURANTISME RELIGIEUX
OBSCURANTISME RELIGIEUX Ce soir, je suis triste de voir le MAL étendre ses ramifications s...
OBSCURANTISME RELIGIEUX

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire