Prison1

PRIVILEGES EN PRISON

PRIVILEGES EN PRISON

 

Suite à la parution d’articles dans différents journaux (papiers, numériques ou télévisuels), sur les conditions de détention du terroriste Sxxxx Axxxxx, (je ne le nommerai pas puisqu’il n’a pas encore été jugé et condamné), complice des divers attentats qui ont endeuillé la France, notamment le 13 novembre 2015, lequel dispose actuellement de 4 cellules pour lui tout seul à la prison de Fleury Mérogis, je tiens à vous faire part de ma réaction à chaud.

Inutile de préciser que je fais partie des « indignés » ! Cet assassin terroriste (même s'il n'a pas actionné sa ceinture explosive, il a ramené de Syrie les assassins et leur a trouvé des "planques" ce qui le rend coupable au même titre que les autres) bénéficie de quatre cellules dont une aménagée en salle de sport. Il est écrit que même à l'isolement, il a le droit de jouir de certains avantages. A défaut un recours devant la Cour Européenne obligerait la France à faire le nécessaire dans ce sens.

Je note que l'affaire médiatisée des crimes influence le jugement de ladite cour car j'ai lu de nombreux autres articles sur la surpopulation carcérale où des prisonniers sont entassés à 9 ou 10 par cellule dont 4 couchent à même le sol dans des conditions insalubres qui n'émeuvent absolument pas la Cour Européenne sur les "droits de l'homme".

Personnellement je suis contre les peines de prison à outrance (sauf pour les assassins, terroristes radicalisés, violeurs, pédophiles récidivistes qui n'ont aucune possibilité de rédemption et sont des dangers potentiels pour les citoyens). Je pense que des sanctions alternatives (port du bracelet, travail d'intérêt général ou autre) sont de meilleurs vecteurs de réinsertion.

Pour en revenir à cet article, je me dis qu'à défaut de quatre cellules, les victimes innocentes de ces attentats reposent entre quatre planches et ces personnes sacrifiées par l'idéologie religieuse auraient sans doute aimé faire du sport, s'instruire, partager des moments heureux avec leurs proches, rire, aimer et cela aucune cour de justice ne pourra leur rendre ni à eux, ni à leurs familles endeuillées et enfermées dans le chagrin à perpétuité.

La peine la plus lourde est malheureusement celle vécue par les familles.

TOUS DROITS RESERVES JUILLET 2016

Article enregistré sous Copyright N°00054250 avant diffusion sur internet

PHOTO INTERNET

 

Prison1

 
CULTURE ET RELIGION CULTURE ET RELIGION
CULTURE ET RELIGION Je ne supporte plus d'entendre des propos tenus par de prétendus t...
  PATRONAT ET CHRISTIANISME
PATRONAT ET CHRISTIANISME ARTICLE SUR LE JOURNAL LE POINT concernant : Emmanuel Faber, le gr...
PATRONAT ET CHRISTIANISME

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire