Caricature louis philippe

CARICATURES RELIGIEUSES OU POLITIQUES

sherryyannepoetesse Par Le 10 août 2021 à 19:20 0

Dans LA SOCIETE

MON RESSENTI PERSONNEL

SUR LES CARICATURES RELIGIEUSES OU POLITIQUES

Il y a quelques semaines, en France, un professeur s’est fait décapiter pour avoir voulu illustrer un cours d’éducation civique sur le sujet de la liberté d’expression, telle qu’elle est culturellement enseignée et vécue dans notre nation. Il a fait le choix de caricatures extrêmes, non pas pour choquer, mais pour apprendre à ses élèves à dissocier leur ressenti personnel et le droit de pouvoir le faire dans un état laïc où la notion de blasphème n’existe pas. Cela lui a malheureusement coûté la vie puisque ses élèves issus de l’immigration, n’ayant pas intégré ce concept démocratique de la société française, ont alerté leurs familles et dans ce processus d’absolutisme religieux islamique, un parent d’élève, un prédicateur religieux et certains élèves sont malheureusement responsables de la mort d’un homme innocent, représentant du « savoir et de l’enseignement républicain ».

En tant que citoyenne française, fière de mes racines et de ma culture, je défendrai toujours la liberté d’expression qui est un principe fondamental de notre société républicaine mais par contre à titre individuel, j’avoue ne pas être à l’aise avec les caricatures qui portent atteinte à la dignité d’un individu, quand il s’agit d’une caricature politique et encore moins avec celles qui portent atteinte aux croyances des individus, quelle que soit la religion.

J’ai soutenu Charlie Hebdo en janvier 2015 pour défendre mon idéal républicain et le fait que personne n’a le droit de tuer autrui, au nom d’une quelconque idéologie, qu’elle soit religieuse ou politique.

Par contre, je n’apprécie pas du tout certaines caricatures, qu’elles concernent Mahomet, Jéhovah (ou Yavhé), Jésus, Boudha, etc…, notamment celles où on les voit dénudés, avec des situations grotesques ou sexualisées.

Je me suis indignée toute seule, chez moi, en voyant certaines caricatures de mon bien-aimé Jésus donc je comprends la réaction des musulmans vis-à-vis de leur prophète tout aussi bien-aimé. J’emploie volontairement cette expression de « bien-aimé » car cela situe l’intensité de l’émotion ressentie en voyant ce genre de dessins que personnellement, je trouve malsains.

Par contre, jamais au grand jamais, je n’irais tuer quelqu’un pour avoir été froissée dans ma croyance chrétienne.

Volontairement, lors de l’assassinat de ce malheureux professeur, je n’ai partagé aucune silhouette ou caricature et celles que j’ai vues passer sur des pages ou des « murs » facebookiens m’ont parfois fait « bouillir » intérieurement. Par solidarité, et si cela avait été un élan national, j’aurais participé au mouvement mais je n’aurais partagé que des caricatures « soft » pour ne pas renier mes convictions.

Depuis plusieurs jours, je voulais écrire cet article car je voulais mettre les choses au clair, entre mon combat de citoyenne française pour la liberté d’expression et le droit de pouvoir le faire en toute sécurité, sans risquer sa vie pour un dessin, une parole ou un écrit, et le fait qu’en tant qu’individu à part entière, je n’adhère absolument pas au fait de ridiculiser les croyances des uns ou des autres et de les heurter au plus profond de leur cœur.

Ce n’est que mon ressenti personnel et je ne demande à personne d’avoir le même avis que moi.

Par contre, jusqu’au bout de ma vie, je me battrai contre ceux qui imposent la dictature de la pensée unique, de la croyance unique, et contre ceux qui veulent tuer la démocratie de notre société et la civilisation judéo-chrétienne du monde occidental. Ces gens-là sont dangereux et il faut impérativement les « éliminer » pour pouvoir vivre en paix, ensemble, toutes communautés et religions confondues.

------------------------------

Tous droits réservés 3 novembre 2020

V.B-Brosse alias Sherry-Yanne

Copyright N° 67596 avant diffusion publique

Publié sur mon site SHERRY-YANNE EN POÉSIES le même jour

 

Photo d'illustation représentant Louis-Philippe, premier et dernier roi des français. C'est une caricature qu'on nous montrait à l'époque, à l'école pour nous apprendre la notion de caricature d'un personnage, dans l'esprit français.

 

Caricature louis philippe

 
  • 7 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam