Panem et circenses 1

FOOTBALL ET IMAGE SOCIETALE

FOOTBALL ET IMAGE SOCIETALE

L’Euro 2016 pour la coupe d’Europe de football vient de s’achever par une défaite de la France contre le Portugal.

Comme dit l’adage, « que le meilleur gagne » !

Dans toute compétition, il faut un gagnant et un perdant !

Personnellement je ne suis pas une adepte de ce sport et je ne l’ai suivi qu’à travers la presse, les internautes et les proches, ce qui se lit et ce qui se dit pour résumer.

Je ne connais rien au foot mais je suis arrivée à un âge pas encore canonique mais suffisamment avancé pour me permettre de très bien connaître la nature humaine et ce que j’ai lu, vu ou entendu n’est pas un reflet flatteur pour la sante citoyenne et unie de notre pays, le vivre ensemble de notre patrie, notre mère nourricière.

Une équipe nationale représente symboliquement « la nation » et à ce titre, tous ceux qui se revendiquent de cette nation ont moralement le devoir de soutenir ce drapeau symbolique.

J’ai cogité toute la nuit à ce que j’allais écrire sans froisser personne mais cette ingratitude nationale que j’ai lue chez certains en étant polie car certains propos frisaient l’insulte pour ne pas dire la calomnie ou le « patricide », m’a fait bondir non pas de colère mais d’agacement, c’est sûr !

Le plus simple pour moi est de partir sur une forme de parabole pour étayer mon ressenti.

La France est une mère nourricière qui a accueilli et nourri les enfants issus de ses flancs ainsi que tous ceux qu’elle a adoptés car leur mère patrie naturelle ne pouvait pas les nourrir et leur permettre de vivre décemment.

Elle leur a donné à tous les mêmes droits à l’héritage national via le droit du sang et le droit du sol.

Elle les a nourris au lait de la République, leur transmettant ses valeurs laïques et culturelles.

Elle les a instruits dans ces écoles, donnant la chance aux plus méritants, parfois démunis d’aller dans ses grandes écoles pour devenir des piliers de la société française.

Elle a essayé de leur transmettre ce don précieux qu’est le patriotisme car il permet de resserrer les liens familiaux avec la mère patrie.

Nos parents et nos grands-parents et toutes les générations précédentes l’avaient bien compris. Pour anecdote, je citerai l’arrière-grand-père de mes enfants qui a enseigné à ses enfants puis à ses petits-enfants que la France était son pays, sa patrie car elle lui avait permis de faire vivre sa famille avec décence via le fruit de son travail alors qu’en Espagne, toute la famille « crevait » de faim et cette reconnaissance est toujours présente chez certains de ses descendants.

Actuellement, je ne ressens plus qu’une grande ingratitude chez la 3ème ou 4ème voire 5ème génération, ce qui me désole car cela sous-entend que la France, mère de substitution a nourri des serpents en son sein et c’est dramatique pour l’avenir sociétal de notre pays.

L’EURO 2016 est représentatif de ce qui pourrait se passer en cas de conflits entre pays, européens ou non européens et entre religions.

Certaines personnes, françaises se sont comportées de manière parfois douteuse à travers leurs écrits, propos, attitudes face aux différents matchs qui se sont succédés.

D’autres ont même associé le football à la politique actuelle du pays, se félicitant d’une défaite puisqu’un président de la république contesté pour ses lois impopulaires ne pourrait pas s’en servir à des fins électoralistes.

Je pense qu’il faut arrêter le délire une fois pour toutes ! Avant d’être un chef d’Etat, un Président est avant tout un homme et qu’il se nomme Hollande, Sarkozy ou Chirac, il a le droit d’aimer ce sport (ou un autre sport d'ailleurs) et d’encourager l’équipe nationale sans pour autant, lui chercher des poux dans la tête au sujet de son implication sportive..

Par contre, ce qui m’a beaucoup choquée, ce sont toutes ces personnes dont « la grand-mère de la grande tante par alliance » (humour) était italienne, espagnole, portugaise, grecque, turque etc etc et qui ont soutenu que par conséquence, il était normal de soutenir leur équipe sportive contre la France tout en se revendiquant « français et non racistes (sous-entendu envers les français) », ! eh oui, vous avez bien lus et là j’ai halluciné en me demandant ce que le racisme faisait à ce niveau. Il faut cesser de mettre le racisme à toutes les sauces car c’est en agissant ainsi qu’on le propage.

Toutes ces personnes qui apprécient la France pour bénéficier de ses allocations familiales, de son RSA, de ses allocations de chômage, de sa sécurité sociale, de la gratuité de ses écoles et de ses soins, ayant la nationalité française, se sont senties tout d’un coup  devenir des anti-français. Certains ont quand même osé supporter systématiquement toutes les équipes qui affrontaient l’équipe française pour bien marquer leur attitude « anti-française » mais dans ce cas de figure, ce n’est pas du racisme bien évidemment. Ce doit  être de l'ouverture d'esprit, sans doute ! Humour ! 

Une autre particularité m’a aussi interpellée ! Ce sont les personnes qui ont des parents mixtes en termes d’origine et de religion, lesquels ont épousé des français de souche ce qui est pratiquement l’image de la France actuelle. Je précise que je fais partie de ce cas de figure puisque ma famille est française et ses origines remontent à Charlemagne mais le père de mes enfants étant d’origine espagnole, comme dit plus haut à travers le témoignage de gratitude de son grand-père, ceux-ci sont des français « européens ».

Mes enfants aiment le foot, et ils soutiennent d’abord la France et ensuite l’Espagne en clin d’œil à leur famille paternelle si celle-ci reste en lice et que la France est éliminée mais jamais le contraire, et c’est ce que j’ai découvert au cours de ce mois écoulé chez certains même parmi mes proches.

Ce qui est grave, ce n’est pas le foot car cela ne reste qu’un jeu mais c’est l’état-d'esprit et c’est ce qui m’a valu une montée d’adrénaline nerveuse hier soir.

Transposons la compétition européenne sur un champ de bataille guerrier avec un conflit déclaré comme cela s’est déjà passé lors des deux précédentes guerres mondiales et si vous analysez bien la situation, vous allez prendre peur à votre tour.

Il ne faut pas se leurrer, ces français qui voulaient lyncher symboliquement d’autres français hier pendant l’ultime match n’hésiteront pas à vous lyncher réellement dans un contexte belliqueux, d’ailleurs sont-ils vraiment français, en se revendiquant ainsi hostiles et ingrats envers leur mère patrie nourricière ?

La famille française étant très hétéroclite, cela sous-entend qu’il faudra se méfier de ses proches, de ses cousins, de ses neveux et nièces, de ces gendres ou belles filles car un coup de poignard dans le dos est toujours possible et honnêtement ce que j’ai lu, vu ou entendu m’incite vraiment à envisager ce genre de solution extrême et cela me peine énormément.

Ma famille, au sens large; est à l’image de la France où les origines différentes, voire les religions différentes se côtoient et sincèrement, j'espère ne jamais connaître ce cas de figure.

PANEM CIRSENSES !

Je vais terminer mon article par une constatation banalement politique et sur un tout autre sujet tout aussi important mais qui a échappé à la majorité d’entre vous.

L’Euro 2016 est tombé à point nommé en cette période de grèves et de mouvements contestataires pour nous faire avaler la pilule amère du retour au servage via la loi travail tant décriée depuis février 2016.

Pendant que tout le monde festoyait sur un 2-0 lors de la demi-finale, l’Etat en a profité pour nous faire un 49-3 dans le dos, et aucun citoyen ne s’est soulevé, aucun ne s’est rebellé pour contester la révocation du droit du travail existant depuis le Front Populaire et le courage de nos aînés pour réclamer d'être traités comme des  êtres humains, des travailleurs, et non des bêtes de somme comme le souhaitent et l'ont toujours souhaité le pouvoir (qui y trouve son intérêt), le profit, l'argent, le patronat et une certaine caste sociale. La loi travail votée est la mise « en esclavage » des générations futures.

Le gouvernement peut se réjouir car à l’image de Juvenal, « panem cirsense » (ce qui veut dire « du pain et des jeux »), il a réussi à museler la voix du peuple et à installer sa tyrannie répressive avec l’aval de l’ensemble des citoyens détournés par les jeux du cirque footballistique. Où est passée l'ardeur juvénile de nos jeunes concitoyens qui laisse un Etat sénile tuer la démocratie à petit feu?

Un dicton populaire dit qu’il faut boire le vin jusqu’à la lie, et bien, ne vous en faîtes pas, car on va boire le vin de l’amertume pendant des années et des années dans la coupe de la défaite et là il sera trop tard car il ne restera plus que nos yeux pour pleurer !

C’est avant qu’il aurait fallu réagir en boycottant nationalement les différentes compétitions sportives.

Maintenant il est trop tard !

Alea Jacta Est !

Bonne route à tout le monde !

TOUS DROITS RESERVES VBB 11 JUILLET 2016

Article enregistré sous Copyright N°00054250 avant diffusion sur internet

PHOTO INTERNET

 

Panem et circenses 1

 

 

 
LENDEMAINS D'ATTENTATS LENDEMAINS D'ATTENTATS
LENDEMAINS D’ATTENTATS Le monde en général et plus particulièrement mo...
  SCANDALES DE LA 5eme REPUBLIQUE
SCANDALES DE LA 5eme REPUBLIQUE (Un parmi tant d'autres ! Suite mais non fin, hélas) !...
SCANDALES DE LA 5eme REPUBLIQUE

8 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

Belhamissi Sadek
  • 1. Belhamissi Sadek | 13 jan 2017
Sherry-Yanne et chère amie,
J'ai lu avec beaucoup d'attention et d'intérêt votre article , point par point concis . Tout ce qui est dit n'est que pure vérité confirmée par les observations faites au cours de ces dernières années qui montrent qu'un certain malaise est vécu en France, déjà visible sur les aires de foot notamment à l'occasion de grands évènements sportifs.
S'il est vrai que nul ne peut tirer un trait sur ses propres origines comme la tradition, la religion on ne peut non plus, et c'est injuste de le faire, oublier son appartenance entière à ce pays qui nous a accordé les bienfaits d'une mère-patrie protectrice, nourricière et éducatrice.
Au moins au foot avoir l'esprit sportif en étant loyal avec sa nouvelle patrie sans huer son pays d'origine .
Des cas d'ingratitude il y en a pléthore. L'écrivain, surnommé philosophe de l'ombre en jaguar n'a-t-il pas considéré que la France qui l'avait accueilli et nourri comme un pays nazi ? Et tout récemment cité un pays comme sa mère patrie en premier ?
Dans tout pays qui se respecte, il aurait pu rendre compte avec de tels propos ne serait-ce que pour se justifier . Peut-on confier des étudiants français à un professeur et un conférencier qui se dit au service d'un autre pays , ce dont il est fier alors qu'il a la nationalité française ?
_Quant aux acteurs du foot-ball ce n'est rien d'autre que les gladiateurs des temps modernes.
Et les cris , les huées, sifflements , non respect du drapeau national c'est la France dont on réclame la mise à mort comme au temps de Rome.
C'est ingrat, injuste et inadmissible !
Les lois les plus sévères allant jusqu'à la déchéance de la nationalité française devraient être pensées et appliquées avec la plus grande fermeté pour les cas avérés .
Bonne fin de journée .
sherryyannepoetesse
  • sherryyannepoetesse | 13 jan 2017
Bonsoir Sadek! Merci de me lire et de me commenter car ainsi vous rendez l'espace de ce site nettement plus convivial. Votre commentaire est comme toujours bien construit ce que j'apprécie. Je vous souhaite un excellent week-end. A bientôt !

Ajouter un commentaire