Livre deuil

CONSTAT ALARMISTE

CONSTAT ALARMISTE

Hier un prêtre a été assassiné dans son église par deux terroristes islamistes, surtout fanatiques, revendiquant leur appartenance au monstre sanglant dont l’acronyme est DAESH.

Mon constat ce matin est plutôt alarmiste pour ne pas dire alarmant !

La guerre civile s’implante doucement, tranquillement dans notre monde occidental, dans notre patrie symbole de la liberté, de l’égalité et de la fraternité.

S’en prendre au symbole de la Croix à travers l’assassinat d’un ministre du culte chrétien, qu’il soit prêtre catholique, pasteur protestant ou pope orthodoxe) est la première marche dans l’escalade d’une guerre de religion sanguinaire.

Je ne minimise pas l’horreur des précédents attentats, de leurs victimes suppliciées et leurs familles endeuillées mais s’attaquer au symbole d’une institution religieuse est le signe de l’escalade dans la volonté d’exterminer des êtres humains non musulmans, des « kouffars » (mécréants) comme je l’ai entendu si souvent dans la bouche de certains jeunes de confession musulmane.

Malheureusement, cette guerre de religion va dériver en conflits ethniques, d’un côté « les francs » ou les « croisés » et de l’autre « les maures » « les sarrazins » ou les « mahométans » à l’instar des croisades médiévales.

Il ne faut pas tomber dans ce piège car c’est exactement ce que souhaite le monstrueux DAESH.

Hier j’ai lu un tweet déconcertant, copié et reproduit sur Facebook par des internautes scandalisés (en espérant que les utilisateurs de tweeter ont dénoncé l’auteur dudit tweet aux services gouvernementaux pour incitation à la haine raciale et religieuse) que je vais reproduire ci-dessous dans son intégralité, y compris les fautes d’orthographe.

« Bon, un pédophile en moins, on va pas se plaindr, qd on sait qu’il ya d enfants en palestine qui se font tuer chak jrs… »

Ma première réaction face à une telle bêtise a été d’écrire ces quelques notes que je partage avec vous.

« Ce n'est pas en tweetant ce genre de posts, juste bons à mettre de l'huile sur le feu de la haine grandissante voire de la vengeance couvant, que cela va arranger la situation brûlante en France et dans le monde occidental ! Ces gens-là (ceux qui postent ce genre de publications) ne se sentent jamais coupables, ils ne condamnent pas fermement des atrocités commises au nom de leur religion et ils se posent encore en victime. Le conflit palestinien n'a rien à faire dans la barbarie islamiste et toujours ramener à ce conflit dès qu'on critique l'islam (au même titre qu'en France, on critique aussi le christianisme et le judaïsme) devient une absurdité voire un crime à force de fermer les yeux sur l'intolérable. Bref ma colère n'est pas près de se calmer ! Grrrrr »

Hélas en faisant le tour des commentaires sur les forums sociaux ou sous les articles de médias publiés sur le net, c’est exactement le synopsis d’une guerre fratricide qui se dessine.

Entre les appels à la vengeance des extrémistes et le refus d’une partie des musulmans d’admettre que ces monstres tuent au nom de leur religion, on s’enfonce directement dans l’obscurantisme que notre civilisation moderne pensait loin derrière elle.

Sur les réseaux sociaux, combien de commentaires prônant la haine des juifs et d’Israël, considéré comme le grand ennemi à abattre au même titre que les USA que certains nomment le « grand Satan », en leur reprochant de s’être vendus à Israël ! Maintenant c’est le tour des « croisés » c’est-à-dire des chrétiens qui redeviennent les ennemis héréditaires des « mahométans ». Lire ce que je lis parfois sur internet, concernant les différentes églises chrétiennes et l’ignominie de certains propos injurieux me révoltent de plus en plus.

Ce matin je suis triste de constater que ceux qui se présentent encore une fois comme les victimes collatérales de DAESH (ce que je ne conteste pas non plus) n’ont rien fait pour endiguer le flot de la haine et de l’intolérance envers nous occidentaux. La cohabitation entre les peuples n’est pas près d’exister sereinement. Seules quelques personnalités emblématiques et charismatiques se sont insurgées en mettant en garde leurs coreligionnaires contre les dangers d’une fracture sociétale irréversible entre citoyens d’une même nation laïque et républicaine. Ces gens-là ont levé l’épée de la justice et le bouclier de la paix pour faire entendre leur voix auprès de leur communauté mais personne ne les a entendus, ni ne les entend encore, ce que je déplore chaque jour un peu plus.

Dernièrement, j’ai constaté que pour une coupe d’Europe de foot, des membres d’une même famille, issus de l’immigration et/ou de religions différentes, en sont venus à s’invectiver, attaquant directement la France, ce pays qui leur a permis de faire vivre leur famille, contrairement à leur pays d’origine qui ne le leur permettait pas. (Lire mon article FOOTBALL ET IMAGE SOCIETALE sur mon blog).

Ce jour-là j’ai pensé avec beaucoup de tristesse qu’en cas de conflit armé, guerrier ou religieux, il faudrait se méfier de sa propre famille et de ses proches en général. L’avenir n’augure rien de bon malheureusement et l’actualité corrobore ce pessimisme ambiant.

La France est en état de choc. Le chaos prévisible depuis plusieurs mois, libère une tension sous-jacente depuis des mois, voire des années. Ce malaise de notre société libère aussi des paroles de haine et de méfiance envers l’autre, celui qui est différent, celui qui prie différemment ou qui ne prie pas du tout car il a fait le choix d’être agnostique ou athée.

Un climat délétère s’est installé où chacun s’épie comme si l’autre représentait un danger potentiel et n’était plus vraiment un être humain à part entière.

J’essaie d’être toujours lucide, analytique et juste dans mon ressenti ou ma vision des choses par principe, pour être en accord avec ma conscience.

Pourtant en novembre 2015, lors du premier attentat de masse dans notre pays, je revois ma propre défiance vis-à-vis des femmes voilées (surtout intégralement) et des hommes en tenue salafiste que je croisais dans la rue, en me rendant à mon travail le matin ou en le quittant le soir. Etant objective, je m’en voulais immédiatement de cette peur irraisonnée (et non raisonnable) mais ma réaction était instinctive.

Combien de personnes en France ont réagi de manière similaire, par peur, à ce moment-là ? Beaucoup, sans doute, même si personne n’osera l’avouer. Je parle bien évidemment du citoyen lambda et non pas de ceux dont les tendances xénophobes ont toujours été ouvertement affichées.

Personnellement j’ai vécu ma jeunesse dans le partage et l’amitié entre les peuples, quelles que soient l’origine et la religion des uns ou des autres. Aucun signe religieux ostentatoire, hormis l’Etoile de David, la Croix du Christ ou la Main de la Fatma et pourtant nous partagions les temps forts des diverses fêtes religieuses des uns et des autres. Qu’en est-il aujourd’hui ? La notion de communautarisme lancée par un précédent président nous divise bien plus qu’elle nous rassemble et c’est bien dommage pour le « vivre ensemble » et la paix citoyenne.

La France est un Etat Laïc qui respecte la liberté de culte pour tous donc prions dans la sphère privée sans incommoder la sphère publique de nos doléances religieuses et sans imposer des rituels vestimentaires et alimentaires aux autres citoyens qui ne partagent pas les mêmes convictions. Ce sera mieux pour tout le monde.

Pour en revenir au terrorisme ou fanatisme religieux qui fait exploser notre société au sens propre comme au sens figuré, restons unis, solidaires et fermes sur nos positions. L’union fait la force et elle reste le seul barrage pour contrer cet ennemi invisible qui sème la mort et la destruction de toutes nos valeurs sur son passage.

Mon opinion n’engage que moi évidemment et tout comme je respecte les vôtres, je vous demande de respecter la mienne car respecter les opinions d’autrui, c’est déjà respecter l’autre et faire un pas vers lui pour essayer de le comprendre au lieu de le juger.

 

TOUS DROITS RESERVES VBB 27 juillet 2016

Enregistré sous copyright N°00054250 avant diffusion sur internet

PHOTO INTERNET SYMBOLIQUE

Elle représente un LIVRE de deuil surmonté d'une ROSE car pour moi cela symbolise 

TOUS LES LIVRES SACRES endeuillés par la bêtise, la haine, la barbarie et la mort.

et LA ROSE représente L'AMOUR qui doit être plus fort que LA HAINE, LA DIVISION et LA MORT!

 

Livre deuil

 
CARPE DIEM CARPE DIEM
CARPE DIEM Le monde est stone ce matin ! L’automne de la vie voit partir certains a...
  TERREUR ISLAMIQUE QUOTIDIENNE
TERREUR ISLAMIQUE QUOTIDIENNE L’horreur ce matin 26 juillet 2016, fait la une des journaux ...
TERREUR ISLAMIQUE QUOTIDIENNE

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire