Billets de sherryyannepoetesse
  • Dilettante en poésie, généalogie, histoire, tricot

Centres d'intérêts :
La littérature, la poésie, l'art en général, la généalogie, les animaux

Citation préférée :
Si tu te sens faiblir, pars sans te retourner!

Billets de sherryyannepoetesse

Photo st romain avec emplacement antenne relais a la cordeliere

IMPLANTATION ANTENNE RELAIS ST ROMAIN EN JAREZ

Par Le 24 sept 2021

IMPLANTATION ANTENNE RELAIS A ST ROMAIN EN JAREZ

FREE et ORANGE envisagent l’implantation d’une antenne 5G ou d'une antenne 3G-4G (par défaut) à moins de 300 mètres des maisons voisines, sans penser aux conséquences néfastes tant sur le plan environnemental que sanitaire ou économique.

Actuellement La commune est couverte par toutes les antennes relais 4G des villages voisins et sa couverture est optimale (pour information plusieurs appareils peuvent rester connectés plusieurs heures sans aucune défaillance d’internet donc cela prouve que le réseau internet est de bon niveau).

La Société Orange s’était engagée à ne pas construire de nouvelles antennes 5G mais d’adapter la 5G sur le matériel existant, ce qui constitue un large échantillon d’antennes entre St Martin la Plaine, Cellieu, le Chatelard, etc etc pour alimenter toute la commune de St Romain en Jarez.

D’autre part, il apparait que St Romain en Jarez sera bientôt équipé avec la fibre, ce qui suffira amplement à pouvoir l’utilisation professionnelle et domestique des habitants de la commune. Dans la réalité la 5G ne va servir que pour la téléphonie. Par contre, pour pouvoir l’utiliser, tous les habitants de la commune seront obligés de s’acheter un nouveau téléphone portable car ceux que nous avons actuellement ne sont adaptés que pour la 4G. Je ne pense pas que tous les saint romanaires ont vraiment l’utilité et les moyens de changer de téléphone. D’après ce qui m’a été répété via des personnes travaillant dans le secteur de la téléphonie mobile, la 5G est utile uniquement pour les personnes possédant des maisons connectées, ce qui ne me semble pas être le cas à St Romain et pour ceux qui s’équipent d’un téléphone récent 5G.

Franchement pour un usage assez restreint, envisager de telles dépenses et une telle nuisance, d’abord pendant la période des travaux, ensuite dans l’usage quotidien de ceux qui vont subir les ondes en permanence, ne parait pas judicieux.

L’intérêt de la santé publique, de la préservation de la faune, et du patrimoine naturel de notre campagne est plus important que le bénéfice pécunier pour les sociétés ORANGE et FREE mais aussi pour tous les lobbys chinois qui sont derrière ce développement intensif de la 5G.

Récemment dans un journal local est paru un article concernant un paysan de la Haute Loire qui a vu le lait de ses 200 vaches se tarir, suite à l’implantation d’une antenne vers chez lui. Qu’en est il de la détresse socio-économique de personnes victimes des ondes négatives de ces antennes, tels que les agriculteurs qui ont déjà du mal à survivre dans la déstructuration du monde économique que vit la France depuis plusieurs années.

Qui prendra en charge le traitement des cancers s’il s’en développe anormalement sur le secteur ? le nombre de cancers a explosé ces dernières décennies mais cela n’interpelle toujours pas les pouvoirs publics sur le développement néfaste d’une technologie que personne ne maîtrise vraiment à ce jour.

Qui prendra en charge, la destruction de la faune, et des parcelles avoisinantes si elles deviennent impropres à la culture ?

Qui prendra en charge la perte de 30% sur un bien immobilier. Imaginons un propriétaire qui a acheté sa maison 300000 euros avec un emprunt du même montant, qui voudrait la revendre mais ne pourra malheureusement la vendre que 200000 euros en perdant 100000 euros, alors que lui-même les devra encore à l’organisme prêteur. Qui lui remboursera la somme perdue par la faute d’une antenne plantée près de chez lui ?

La parcelle concernée est située à côté d’un vieux chemin de randonnée qu’utilisent tant les promeneurs à pied que ceux qui se promènent en quad ou autres. Ce chemin risque de ne plus pouvoir être utilisé pour éviter encore plus de dommages collatéraux.

La commune va perdre son charme rustique et campagnard pour satisfaire des lobbys qui n’en ont rien à faire du bien être d’autrui.

La France est déjà envahie par les ondes (lignes à haute tension, Linky, etc ) donc inutile d’en rajouter toujours plus, surtout dans un cadre rural et pour un usage aussi restreint en fin de compte. De plus en plus de citadins quittent la ville pour fuir toutes les formes de pollution (et les ondes diverses en font partie) pour migrer vers les campagnes qui offrent encore une certaine qualité de vie. C'est un avantage mais cela impose aussi des choix et des limites dans une technologie de plus en plus intrusive et nocive.

A titre informatif, j'ai recopié ci-dessous une fiche sanitaire que vous pouvez lire sur le site "Robin des Toits".

Fiche sanitaire source Robin des Toits

L’exposition aux rayonnements en Hautes Fréquences

Une antenne-relais envoie le maximum d’énergie de manière dirigée sur un faisceau ou azimut. Cela génère une enveloppe de densité d’énergie appelée « lobe principal ».

Les opérateurs utilisent ce concept « d’énergie dirigée » pour affirmer que les occupants d’un immeuble, ayant une antenne-relais sur leur toit, sont protégés par un prétendu « effet parapluie ». C’est oublier l’existence de « lobes secondaires », moins denses en énergie, mais qui vont irradier les occupants de cet immeuble.

L’exposition aux rayonnements en Très Basses Fréquences

Un dispositif d’antenne-relais implique un local technique énergivore, qu’il faudra alimenter en électricité via l'immeuble, avec des conducteurs de grande capacité, et des transformateurs rayonnant en champ magnétique.

Il s’agit d’une structure lourde en poids, qui peut affecter la stabilité de l’immeuble et provoquer d’autres préjudices.

Les conséquences sanitaires

· Des milliers d’études nous renseignent sur le danger des ondes de la téléphonie mobile. (Voir ci-dessous)

· Les pouvoirs publics, sous la pression des opérateurs, affichent un vrai déni des risques pour la santé.

· Les normes précisant les Valeurs Limites d’Exposition (VLE) en France, sont particulièrement élevées. Elles ne tiennent compte que des effets thermiques, et nient les effets biologiques, en particulier au niveau de la cellule. Ces valeurs ont été édictées par un organisme nommé ICNIRP (Commission internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants) dont les conflits d’intérêt ont été souvent dénoncés. [1]

Sur le plan éthique et social

Accepter un tel équipement pour toucher des dividendes (qu’il faudra partager avec tous les

Copropriétaires et déclarer au fisc) est un challenge perdu d’avance, au vu des conséquences à court, à moyen ou à long terme, sur la santé des occupants de l’immeuble.

Par ce choix, les responsables vont irradier -et le terme n’est pas trop fort- les habitants du proche voisinage, sans leur consentement, et ainsi impacter gravement leur qualité de vie, leur santé et … la valeur de leur patrimoine immobilier.

Cette attitude, vis à vis de ses semblables, même si elle s’inscrit dans un cadre légal, est criminelle d’un point de vue éthique. Il est aPersonnelleussi criminel d’argumenter que, si l’immeuble refuse l’installation de l’antenne, elle sera sans doute installée sur un immeuble voisin, dont les copropriétaires toucheront la (maigre) manne financière.

Non seulement il est légitime de refuser cette installation pour son immeuble, mais il est impératif d’alerter les occupants des immeubles voisins des risques énormes encourus. Cela s’appelle « la solidarité ».

Les mesures d’exposition aux champs électromagnétiques (Hautes fréquences seulement).

Il est d’abord utile de consulter notre fiche sur les demandes de mesures [2]

Il est possible de demander des mesures officielles gratuites avec l'imprimé CERFA dédié. [3]

(Dans « Précisions » (III) il faut cocher impérativement la seconde case).

Les laboratoires agréés sont tenus de respecter un protocole établi par l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences).

Ce protocole impose des conditions de mesures qui aboutissent à des valeurs moyennées, lesquelles ne tiennent pas compte du caractère pulsé des rayonnements, et donc ne donnent aucune indication de l’impact réel de ces impulsions « coup de poing » ni de l’influence de leurs pics d’intensité sur le vivant.

Ces valeurs sont la plupart du temps de 50 à 100 fois inférieures aux normes en vigueur, ce qui ne les rend pas pour autant insignifiantes.

A ce jour, il n’y a aucune utilité à construire une antenne relais (qu'elle soit 5G 4G ou 3G) sur la commune de St Romain en Jarez puisque la commune a une couverture optimale et que les deux lieux-dits classés en zone blanche le resteront. Une majorité d’habitants dudit village y est opposée (voir les signatures recueillies par les pétitions, tant sur internet que sur papier suite au démarchage du collectif saint romanaire anti antenne relais) et il semble inconcevable qu'on entende ni leur souhait, ni leurs doléances. Dans un pays démocratique, il semblerait que la voix populaire ne soit plus ni écoutée, ni entendue.

Les habitants du secteur, concernés par l'implantation de cette antenne, sont plusieurs à refuser de perdre leur qualité de vie, et surtout de mettre leur santé en danger pour satisfaire aux exigences de groupes ou d’entreprises qui ne subiront pas les aléas au quotidien, mais se contenteront d’empocher les bénéfices, au détriment du bien-être de leur existence.

NON A L’ANTENNE RELAIS 5G OU A L'IMPLANTATION DE TOUTE AUTRE ANTENNE RELAIS (3G OU 4G) SUR LA COMMUNE DE ST ROMAIN EN JAREZ

---------------------

Tous droits réservés 21 septembre 2021

Viviane Brosse alias Sherry-Yanne

Photo d'illustration empruntée au collectif de St Romain en Jarez contre l'implantation d'une antenne relais sur la commune

 

Photo st romain avec emplacement antenne relais a la cordeliere